Comment faire sa promotion sur le web ?

Il ne sert à rien d’avoir le meilleur site web si personne ne le visite. Pour attirer les visiteurs, il faut faire connaître son site.

Ce qui peut se faire par des moyens traditionnels de communiqués de presse ou de publicité mais il ne faut pas négliger la valeur que peut apporter un site bien référencé.

Les pré-requis

La toute première étape avant de penser à un référencement est de trouver les mots-clefs associés au site.

Attention, il ne faut pas choisir trop de mots-clefs. En effet, l’importance d’un mot clef dans la zone Keywords des Meta Tags est inversement proportionnelle au nombre total de mots-clefs.

Le meta-tag :

En l’absence de méta-données, qui doivent être intégrées dans le code source de la page HTML, les moteurs de recherche indexeront automatiquement l’intégralité de la page et généreront un résumé automatique (en se basant le plus souvent sur le premier paragraphe) :

cette indexation automatique est généralement insuffisante pour que le site soit correctement classé dans les réponses proposées par le robot suite à la requête d’un utilisateur.

Les codes Meta permettent de définir des paramètres dans vos pages Web.

Ces codes indiquent avec précisions aux moteurs de recherche les informations comme la description du contenu de votre page, l’auteur du site, les mots-clefs, mais également permet un changement de page après une durée programmée.

Pour optimiser le référencement et la promotion de son site auprès des différents outils de recherche, il est important de bien connaître les caractéristiques d’indexation propres aux moteurs de recherche et aux annuaires et d’utiliser les plus fréquentés.

Limites des balises META usuel

Il est fortement recommandé de ne pas utiliser un mot clef de façon abusive ; les moteurs de recherche les refusant d’office au-delà d’un certain nombre.
Exemples de meta-tag :

nom de l’auteur ou des auteurs de la page
<META NAME= »author » CONTENT= »joe doe »>

Indique le changement automatique vers une autre page HTML. Très pratique si l’on a changé de nom de domaine par exemple.
<META HTTP-EQUIV= »refresh » Content= »10; URL=index2.html »>

Résumé de la page : résumé du contenu de la page, texte pris en compte par la majorité des moteurs de recherche qui affichent ce texte (les 100 premiers mots) lors de recherches sur les moteurs »

<META NAME= »description » CONTENT= »Amalthee Art Gallery – Expositions gratuites d’artistes francophones. forum sur l’art. site artistique et culturel »>

liste de mots-clefs séparés par une virgule (non-utile sur Google)

<META Name= »KEYWORDS » Content= »galerie, gallery, art, Pictures, Art, Picture, photos, photo, Arts, art gallery, artistes, artist, expositions, exposition, exibit, exibitions, Amalthée, Amalthee »>

Tous les moteurs de recherche ne les prennent pas en compte (Excite ou WebCrawler, par exemple).

Lycos et NorthernLight indexent le texte des balises mais n’affichent pas la zone Description dans leurs résultats.

Infoseek, HotBot et AltaVista indexent par contre, pour leur part, tous les mots-clefs de la balise Keywords et affichent le contenu de la balise Description dans leurs résultats.

Dans le cas d’AltaVista, l’utilisation de ces balises est limitée à 1024 caractères.

 

Le référencement organique

Qu’est-que le référencement ?

Dans la vie de tous les jours, pour annoncer l’existence de votre entreprise ou pour connaître les sociétés qui proposent les services dont vous avez besoin, vous consultez les Pages Jaunes.

Cet outil, devenu indispensable, a son égal sur Internet. N’oublions pas que la Toile permet à l’ensemble des acteurs de notre économie de se faire connaître dans le monde entier. Les moteurs et annuaires permettent de recenser toutes les entreprises du globe.

Mais le référencement est une étape difficile, étant donnée la complexité des différents moteurs de recherche qui ne se basent pas sur des critères d’ordre alphabétique mais plutôt sur des « indicateurs » de pertinence du site.

L’indexation au sein de nombreux annuaires ou listes de recherche est gérée par des êtres humains.

Ce sont eux qui décident si votre site doit être indexé, comment et où. Vous les informez et ils disposent. Quels sont ces éléments pertinents qui vont vous permettre de figurer dans les premières pages d’un annuaire ou d’un moteur.

Plus que le référencement, c’est le positionnement dans les moteurs de recherche qui est très hasardeux.

En effet, il ne sert à rien d’avoir son site référencé sur les moteurs si celui-ci est affiché sur la 200ème page d’une recherche. Chaque moteur de recherche possède un algorithme de positionnement qui lui est propre.

Le problème est que les règles de ces algorithmes ne sont connues que par le personnel interne et qu’ils peuvent être soumis à un changement d’un jour à l’autre.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche, un annuaire ?

Avant d’aborder le référencement, il est important de comprendre ce que sont les moteurs de recherche. Disons que telles les Pages Jaunes, ils permettent de trouver une information sur internet.

L’internaute entre des mots-clefs dans un moteur de recherche et celui-ci va lui donner la liste des sites correspondant à sa requête.

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche, un annuaire ?

Si vous êtes propriétaire d’un site web, votre objectif est d’être présent dans les pages des principaux moteurs de recherche afin qu’un maximum de personnes aient connaissance de votre existence.

Pour cela, l’idéal serait que votre site apparaisse dans les 20 premiers sites affichés après une recherche par mots clefs.

C’est la notion du  » scoring « .

Le scoring

Chaque moteur de recherche a une manière différente de déterminer les sites qui seront affichés les premiers en fonction des mots-clefs demandés par l’internaute. Cette méthode de sélection des sites s’appelle le « scoring » .

Les moteurs de recherche ont des méthodes de sélection différentes. Certains se basent sur le titre du site, d’autres regardent l’ensemble des sites soumis.

Le but d’un bon référencement est donc que votre site apparaisse dans les premiers. Pour cela, il faut optimiser chacune de vos pages.

Comment bien se référencer ?

Pour optimiser votre référencement, vous allez donc référencer le maximum de rubriques de votre site, comme si elles étaient autant de sites distincts.

Vous choisirez vos mots-clefs en fonction du contenu de ces rubriques et permettrez ainsi d’apparaître dans un plus grand nombre de catégories d’outils de recherche et d’être ainsi vu par le plus grand nombre d’internautes.

N’hésitez pas à placer du texte dans les pages référencées afin que les robots de recherche qui ne reconnaissent pas les Meta-Names aient des éléments à retourner lors des recherches.

Les mots-clefs : des mots qui vous représentent

Mettez-vous à la place des internautes intéressés par votre site et imaginez quels mots-clefs ils pourraient entrer dans le moteur de recherche pour arriver sur vos pages.

Distinguez bien les mots clefs qui déterminent votre ou vos pages principales des mots-clefs qui représentent vos pages annexes.
Évitez les mots généralistes, soyez précis sur vos termes. Vous pouvez parfaitement, d’ailleurs, mettre des associations de plusieurs mots comme « développeurs Nord ».

Distinguez bien les mots-clefs au pluriel et au singulier, les mots en minuscules et en majuscules, ceux avec un accent et sans accent.

Attention : les mots-clefs « site », « web », « Internet », « service », etc., passent inaperçus quand ils sont soumis aux moteurs de recherche. Inutile d’en mettre plein vos pages !

N’hésitez pas à mettre un grand nombre de liens sur votre page de sommaire. Les robots des moteurs de recherche référenceront ainsi plus rapidement les pages importantes de votre site et le rendront réactif sur de nombreux mots-clefs.

Où les placer ?

Vous allez placer les mots-clefs les plus importants dans le code HTML du titre de vos pages d’accueil, entre les balises. L’idéal serait que l’URL de votre site contienne un ou deux mots-clefs qui vous représentent bien.
Placez la description des pages importantes de votre site dans la balise html
En plaçant quelques mots-clefs dans la zone ALT du tag html vous pourrez placer des images sur vos pages web.
Il faut retrouver les mots-clefs les plus importants dans le body.

Attention à bannir !

  • frames
  • liens issus d’une programmation en Javascript
  • images avec une zone cliquable
  • trop nombreuses répétitions de mots-clefs ou trop grand nombre de pages à référencer
  • pages dynamiques (cgi, asp, etc.) mais principalement des pages du type index.htm ou index.html
  • trop de majuscules (elles pourraient vous sanctionner)
  • Macromedia flash.

Quels moteurs et annuaires choisir ?

Pour être connu d’un maximum d’outils de recherche, choisissez bien vos moteurs et annuaires.

Les plus connus sont :

  • international : Google, Bing, Yahoo.com, Webcrawler, Excite, Infoseek, Startingpoint, Magellan, Euroseek…
  • national : Yahoo.fr, Voilà, Francité, QuiQuoiOu, Carrefour.Net, Sharelook.fr, Ecila, Lokace…

Voila http://aide.voila.fr/Recherche/index.html?Referencer

Google http://www.google.fr/intl/en_extra/addurl.html

Hot Bot http://insite.lycos.com/

Web Crawler http://www.webcrawler.com/info.wbcrwl/

Je suis référencé. Et après ?

Inutile de vous référencer fréquemment auprès des moteurs et annuaires, s’il n’y a pas de modification majeure sur votre site.

Par contre, au cas où un moteur de recherche ne vous aurait pas accepté, n’hésitez pas à relancer votre référencement, en changeant peut-être de méthode.

Concernant le temps d’attente, il varie d’un moteur de recherche à l’autre et va de quelques heures à plusieurs semaines.

 

Les outils ou services

Audit de pages HTML

Afin de mieux répondre aux critères des moteurs de recherche, il convient de placer les mots-clefs à certaines positions précises du code HTML.
Afin de vérifier le code, il existe plusieurs outils d’audit.

AddWeb : C’est un outil complet dont il est possible de télécharger une version d’évaluation sur leur site.

Agent Web Ranking : est un outil très intéressant pour tous ceux qui souhaitent connaître le positionnement de leur site Web – ou ceux de leurs concurrents – dans les résultats des moteurs de recherche.

Promoteur : permet de soumettre automatiquement un site aux moteurs et annuaires de recherche. Logiciel utilisé surtout pour les sites francophones.

Web Position : est un outil professionnel possédant de nombreuses fonctionnalités.

  • Aide à la génération de pages répondant aux critères des moteurs de recherche
  • Examen critique des pages
  • Soumission automatique aux moteurs
  • Reporting évolué
  • Traçage des visiteurs d’un site, leur provenance et les mots-clefs utilisés.

Il existe cependant plusieurs autres outils d’audit et certains sont disponibles en ligne :

Net Mechanic  :
http://www.netmechanic.com/

Search Engine Simulator :
http://www.delorie.com/web/ses.cgi

 

La publicité en ligne

Augmentez votre nombre de visites grâce à la publicité

Comment décrivez-vous la publicité (on-line ou off-line) ?

La publicité est un moyen de communication. Elle vise le public auquel s’adresse l’entreprise, c’est-à-dire les clients, les prescripteurs, les distributeurs…

A quoi sert la publicité ?

la publicité a pour but d’augmenter le niveau d’information de ce public. Elle révèle des informations qui concernent l’entreprise et ses solutions. Son utilité ne s’arrête pas là car elle peut modifier aussi les opinions du public ainsi que renforcer leurs motivations, diminuer leurs freins d’achat et enfin les amener à acheter votre solution !

Finalement devez-vous investir dans la publicité sur Internet pour votre site marchand ?

La réponse est oui, quelle que soit la forme de publicité que vous choisissez.

En étape préliminaire, vous devez définir les points suivants :

  • Votre contexte commercial : quelle est la situation du marché, vos performances et celles de vos principaux concurrents, si vous en avez !
  • Les cibles que vous visez : les enfants si vous offrez des solutions éducatives…, les personnes qui partent en vacances si vous avez des solutions à offrir…
  • Quelle forme publicitaire adopterez-vous ? des bandeaux, du parrainage, du netlinking…

Puis parlons argent, quel budget pensez-vous allouer pour ce projet ?

Voici les objectifs que vous devez atteindre lorsque vous entreprenez votre campagne publicitaire :

Vous faire connaître : votre entreprise, votre site, vos solutions… Si aucun internaute ne vous connaît, aucun parmi eux ne viendra acheter.

Faire aimer votre solution à vos clients. Par le message que vous transportez, vos clients doivent ressentir un besoin, celui d’acheter vos produits.

Fidéliser votre clientèle. Agissez pour faire en sorte que vos clients viennent visiter régulièrement votre site marchand, pour l’inciter à consommer plus à chaque fois.

Différents formats de publicité sur le Web.

Les bandeaux publicitaires sont ceux qui sont le plus souvent utilisés et qui génèrent le plus fort trafic parmi tous les formats.

Il y a actuellement différentes formes de messages qui sont utilisées comme : « gratuit », « vous avez gagné… », etc. Ceux qui sont plus interactifs, par exemple une pièce de monnaie se promène rapidement sur le bandeau, votre souris se transforme en main et le but est d’attraper cette pièce.

Ceux qui utilisent le teasing, n’avez-vous jamais cliqué sur un bandeau qui présentait un message sans préciser le nom du produit, celui du site ou de l’entreprise ?

Le but recherché est de faire cliquer les internautes qui seront intrigués par le message du bandeau. Ceux-ci atterriront directement sur votre site juste d’un simple clic.

Le netlinking

Le netlinking concerne les liens hypertextes échangés, payés ou obtenus gratuitement, tout dépendra des accords que vous passerez avec le site partenaire.

Quant au trafic vers votre site, il dépendra principalement de l’activité de votre partenaire, vous obtiendrez certainement plus de visites avec une activité complémentaire ainsi que de l’emplacement de votre lien sur ce site.

Le parrainage

Soit la totalité ou une partie, c’est-à-dire une rubrique de votre site, sera parrainée. Dans les 2 cas, il vous faut une relation dans votre situation de parrainage qui peut essentiellement se trouver dans une activité commune ou complémentaire.

Ce moyen sert à rediriger du trafic entre les 2 partenaires et aussi d’améliorer la notoriété d’un site. Il est indispensable de définir le taux d’implication dans le site parrainé afin de ne pas avoir trop de surprise, surtout s’il s’agit d’un parrainage de site complet.

Le e-mailing

Son principe est très simple et très très discuté. Il s’agit d’envoyer un message commercial par mail. Cependant le message est défini comme des propositions commerciales et surtout non-sollicité.

Le destinataire n’a rien demandé et c’est là où la discussion commence, car les abus sont appelés spam.

Donc plus vous laisserez votre adresse email sur le web, plus vous avez de grandes chances d’être spammé. Si vous souhaitez utiliser cette solution, utilisez-là à bon escient.

Les interstitiels

Vous pouvez réaliser des interstitiels.

C’est de la publicité, par exemple, qui se trouve au milieu de nos chroniques. Votre lecture est stoppée par une pause publicitaire. Pub !

Quelle que soit la forme de publicité choisie, votre création publicitaire doit être de nature à transmettre votre message avec suffisamment de force pour qu’un simple visiteur se transforme en futur client.

 

Références

  • http://web.archive.org/web/20150813132955/http://www.referencementweb.com/
  • http://www.marketing-internet.com/
  • http://dmoz.org/
  • http://www.webrankinfo.com/
  • http://web.archive.org/web/20071107172207/http://www.robotstxt.org:80/wc/norobots.html
  • http://www.universurf.fr
  • http://www.domaine.fr
No Comments

Post a Comment