Buzz Google, la confidentialité a un coût : 8,5 millions

Voici le dénouement de la « class action » contre Google suite au forcing fait par Google pour lancer son Buzz : Une fondation dotée de 8,5 millions

Le 7 Octobre 2010, le juge James Ware de la cour fédérale de Mountain View, Californie, a préalablement approuvé le recours collectif lié au lancement de Google Buzz en février dernier. Cet arrangement résout une plainte déposée par les utilisateurs de Gmail qui ont prouvé que le lancement de Buzz violait leur vie privée.

« Nous sommes satisfaits de l’accord et nous sommes heureux d’avancer », a déclaré un porte-parole de Google. «Nous avons toujours été engagés à offrir aux utilisateurs la transparence et le choix dans Buzz et tous nos produits, et nous continuerons à travailler ensemble avec les utilisateurs pour offrir la meilleure expérience possible. »

Immédiatement après le lancement de son « Buzz » en février 2010, Google n’a pas tardé à apporter des améliorations importantes, notamment une visibilité accrue, une mise à jour au démarrage jusqu’au processus d’auto-suggestion, et l’ajout de Buzz au tableau de bord Google.

En avril, Google a communiqué une «seconde chance» en encourageant les utilisateurs de Buzz de contrôler et de vérifier les paramètres de confidentialité.

L’arrangement reconnaît les changements importants que Google a fait dans Buzz. Dans le cadre de cet accord, Google va créer un fond de 8,5 millions de dollars, dont la majorité ira à des organisations axées sur l’éducation de la politique de confidentialité sur Internet, et bien sûr, redoubler d’efforts pour éduquer les utilisateurs sur les aspects de confidentialité de Buzz.

Gary E. Mason, l’avocat des demandeurs dans le litige, a déclaré : « Nous pensons que ce règlement offre de nombreux avantages aux membres du groupe, notamment en fournissant une importante somme d’argent à des groupes sans but lucratif voué à l’éducation des utilisateurs concernant la confidentialité sur Internet et veiller à ce que les utilisateurs de Buzz peuvent se joindre à cette communauté en ligne sans compromettre leur intimité.  »

La Cour examinera l’approbation définitive de la proposition d’accord le 31 janvier 2011. Plus de détails sur l’accord sont disponibles dans l’avis.

Dans un email à ses utilisateurs Gmail fait le 2 novembre 2010, Google rappelle que les fonds ne sont pas déstinés à « indemniser » les utilisateurs directement et individuellement. Et que tout citoyen américain utilisant Gmail non désinscrit de Buzz avant le 6 Décembre 2010 sera inclus dans cet accord.

Plus d’info sur : http://www.buzzclassaction.com/

No Comments

Post a Comment