Serveur dédié Ovh « Sold Out » ?

Ah ça c’est le meilleur Fail Commercial de la rentée. La totalité de la gamme de serveurs dédiés du bien connu Ovh sont sold out ? Que ce passe-t’il, un problème d’approvisionnement ? De fabrication ? De capacité ? Non c’est juste Octave qui l’a décidé à cause d’un turnover trop important.La décision de supprimer la possibilité de louer des serveurs dédiés unilatérale a de quoi surprendre. C’est comme les stars qui râlent sur le paparazzi, ça fait partie du métier, mais c’est pas agréable. Et maintenant que Ovh et Octave sont des stars, forcément ils n’aiment pas les clients qui ne font pas ce qui est dans l’Intérêt de la « firme ».

Ce que l’on en lit sur le blog d’Ovh est tout à fait explicite sur la politique d’une entreprise qui commence à prendre de l’importance (sic « prendre le bourrichon » comme on dit par chez nous). Le client est passé au second plan et les décisions sont prises à la serpe (ou pour les Belges, à la vogelpik, c’est comme vous voulez).

Donc cela serait à cause des clients qui se rueraient sur la nouvelle offre plutôt que de garder leur vieux serveur, ce qui engendre un pique de production trop important. Ne serait-ce-pas simplement un moyen de faire des offres sur engagement ? Ce n’est pas grave vous me direz, en général un serveur on ne le change pas tous les jours, vu le boulot que cela demande pour la mise en place.

Ou c’est peut être la rançon de la gloire d’avoir fait du dumping tarifaire, qui a tué pas mal de concurrents, donc augmenté exponentiellement le nombre de demandeur jusqu’à plus soif ?

Dans tous les cas, Octave se veut rassurant et semble avoir de très bons arguments pour expliquer cela. Oui mais, en pratique si vous ne faites pas de tournover et que vous voulez lancer un nouveau service en septembre chez Ovh, il va falloir attendre comme les autres, car même en temps que bon client, et pour des raisons qui ne devraient pas vous toucher, il faut montrer patte blanche au physio maintenant pour l’acquisition d’un serveur dédié. Sans, bien sûr aucun engagement de délais, même sur un simple oui ou non.

Voilà à mon avis un cas d’école d’entreprise qui a mal géré sa croissance, mal anticipé la demande, et a du mal à respecter ses engagements (mais c’est pas la première fois, rappelez-vous l’ADSL à 10€ supprimé unilatéralement aussi).

Dans tous les cas pour vous faire une idée, voilà l’article sur le blog d’ovh : http://www.ovh.com/fr/a1186.pourquoi_160sold_out160

7 Comments
  • julien44

    3 octobre 2013 at 21 h 49 min Répondre

    OVH nous parle de « turnover » à l’origine de la suspension totale des ventes de ses serveurs dédiés sur tous ses datacenters! Mais on est pas obligé de croire cette fable … le « turnover » entre les entrées de gamme je veux bien, mais bloquer la vente des serveurs a 300 ou 400€ mensuels n’a rien a voir, et dans tous les datacenters, là c’est inquiétant ! Ca fait 3 semaines que personne ne peut louer le moindre serveur dédié, au delà de la confiance, l’impact sera reel sur la trésorerie d’OVH (si celle ci n’est pas deja fragilisée et à l’origine de ce gigantesque coup de frein). Dans tous les cas de figure les prix ne pourront que remonter (dans le meilleur des cas) ou alors il faudra envisager un adossement à un grand industriel du secteur ou, une defaillance !

  • damien

    7 octobre 2013 at 14 h 05 min Répondre

    OVH a voulu faire la compétition à celui qui aura le + de serveurs « c’est moi ? non c’est toi ? non c’est moi … » jeu de gamins en vendant des serveurs sans frais d’installations (même pour une location d’un mois) et sans limitation de transfert pour juste 4euros par mois, moins que le cout de l’électricité au tarif industriel. Cet évènement a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Depuis plus un seul serveur de disponible même a 500 euros même dans le nouveau datacenter du Canada! La reponse qu’on nous donne « turnover » serait que les gens prennent des serveurs moins cher et donc les autres restent sur les bras d’ovh, ce problème n’est pas nouveau il s’est peut etre accru mais ça n’explique pas la rupture sur toutes les gammes et sur tous les datacenters! Cette situation dure maintenant depuis un mois : A part une défaillance ou un rachat d’ovh je ne vois pas trop ce qui pourrait arriver maintenant !

  • ailleurs

    10 octobre 2013 at 20 h 46 min Répondre

    c’est clair: il faut partir à la concurrence

    ou comment se suicider en direct !?

  • Nicolas

    4 novembre 2013 at 9 h 48 min Répondre

    voila des jolis commentaires de gens qui ne savent visiblement pas ce que c’est que gérer une entreprise et ses contrainte. Ce que viens de faire Mr Octave, et un acte de Gestion d’un chef d’entreprise responsable. Si demain il met en péril son entreprise et les 100aines d’emplois qui vont avec on lui reprochera aussi. De toutes façons en France tout le monde râle, tout le monde commente tout le monde, mais les gens sont dans l’inaction. Alors s’il vous plait un peu de compréhension serait la bienvenue, plutôt que des donneurs de leçon. INFO : je suis chef d’entreprise ET client utilisateur d’OVH, et pas du tout contrarié par cet événement, et même plutôt rassuré. Je veux un fournisseur solide, responsable, et qui dure dans le temps, et là il vient de me prouver sa bonne gestion. J’aimerai bien vous y voir à tenir le volant d’un entreprise comme cela, et avec des investissement aussi lourds, vous vous prendriez le mur au bout de 6 mois.

    • Mike Castro Demaria

      4 novembre 2013 at 10 h 31 min Répondre

      @Nicolas : je suis chef de plusieurs entreprises et client utilisateur d’OVH, et très contrarié par cet événement, car j’ai eu une perte financière du fait de ne pas avoir pu livrer des clients au tarif proposé au moment de la coupure. J’ai eu beau montrer patte blanche, il ne m’a été proposé aucune solution, aucun délai, nada.
      C’est absolument inacceptable pour des clients fidèles (j’ai des serveurs dédiés chez OVH depuis presque 8 ans maintenant, et j’en ai vendu des dizains a mes clients), de n’avoir aucune solution et d’être pris en otages. Si demain vous faite un devis incluant un service tiers et qu’au moment de la vente, vous vous apercevrez que vous ne pourrez pas livrer, du fait de la non-disponibilité de ce service, je ne pense pas qu’entent que chef de plusieurs vous serrez « rassuré ». Loin de là. En tous cas ce n’est pas mon cas.

  • […] les comptes Github de ses employés, après les serveurs dédiés en sold-out, OVH se prend pour les RG ? Voilà le résumé d’un achat de nom de domaine en .biz, les 24 […]

  • […] fois de plus, après les problèmes d’approvisionnement serveur, c’est au tour du service Hubic de souffrir de son succès, mais c’est toujours le même […]

Post a Comment